Quand on n’a pas envie de faire…

Les syndicats comme un seul homme sont allés à la convocation de l’Elysée, la question qui se pose est pour quoi faire ? Sans aucun doute pour que le gouvernement puisse dire qu’il a consulté les syndicats.

 

Donc le gouvernement pourra dire qu’il a écouté les syndicats, et que ceux ci « ne comprennent rien à rien » comme les gouvernements précédant… Voilà ce gouvernement fait comme les autres avant lui, comme ceux qui se sont attaqués aux droits des travailleurs et travailleuses.

 

Normalement quand on se fait avoir une fois, on se dit la prochaine fois, je serait plus vigilant. Et si parfois on se fait encore avoir, il est rare que cela soit de la même manière…

Là tout se passe comme si les mêmes ficelles causent les même effets, dupé encore et encore, aujourd’hui comme hier.

 

Et tout le monde à l’air de trouver cela normal.

 

Martinez, comme sont prédécesseur, nous dit que le dialogue avec l’exécutif est pipé, l’indignation dans la voie et les autre joue à la même partition…

 

Et tout le monde à l’air de trouver cela normal.

 

Une manifestation est prévu pour le 12 septembre, alors que les modifications du droit du travail seront effectives.

 

Et tout le monde à l’air de trouver cela normal !

 

Se remake de la machine à perdre et bien en marche, mais cela ne choque presque personne.

Une question se pose que font les syndicat embourbé dans une fausse négociation ? et tout le monde le sait…

 

Dans une mobilisation en retard de trois calendriers

 

A moins qu’ils jouent contre le salariat ?

 

Par conséquent quel est leur légitimité…

 

Copo-Olivier

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *