Mélenchon, vive la France, le c.d.i.p, ou l’actu du moment…..

Rendez-vous conte brave gens, jean –Luc Mélenchon défenseurs des travailleurs n’a jamais été travailleur lui même, je s’avais et vous ne saviez pas non plus… vraiment les journaliste sont en se moment dans une hystérie collective, depuis que Mélenchon et la France insoumise se sont fait une place dans le paysage politique français. Je ne sais pas très bien quelle réalité politique les journaleux veulent opposé a la situation, qu’elle homme ou femme politique ont une légitimité pour parlé des gens du peuple et faire des réforme ou parlé au non des citoyen et citoyenne qui rentrerait dans le cadre de leurs expérience professionnel dans cette ‘’république’’ des avocat(e)s , la situation serait plus que cocasse, mais bon , la ou les journaleux donne une légitimité sans far a un président qui arrive a lui tout seul a faire explosé l’abstention a des records sans précédant et va faire des réforme avec moins que rien de légitimité, Jean-Luc Mélenchon lui doit se justifier de ses vieilliter de justice social, lire Bourdieu le sociologue a mon avis donne de vrai réponse sur la question.

 

Quand on parle d’hystérie journalistique, une député des insoumis est sommé par ceux qui prenne la gros tête a la télévision de dire vive la France et pour une simple raison quelle a signer une pétition contre l’interdiction d’une chanson de ZEP qui s’appelle nique la France, donc une personne signe une pétition contre la censure et Hope , les journaliste confonde tout et la somme de dire vive la France, comme si, elle avait par sont geste était en accords avec le contenu de la chanson, d’ailleurs la on est dans la simplification pour débile mental, c’est a dire deux débilité s’oppose un chanteurs qui chante nique la France et des débile qui veulent que l’on cris vive la France, alors la France est une communauté territorial et linguistique. Un cor social, pas une personne physique, dire vivre la France ou nique la France est tout simplement débile, aussi débile que de posé des bombes dans pays pour le faire payer de se qu’a fait sont état, c’est deux groupe sont des ayatollah de la pensé, dire j’aime pas un pays , j’aime un pays est une injection fasciste, un pays est une communauté de gens très diffèrent. Je n’aime pas la chasse et ceux qui la pratique, mais je ne dis pas nique la France pays de chasseurs ridicule, tout les français ne sont pas chasseur et je ne dit pas vive la France pays de rousseau, tout le monde en France n’est pas rousseauiste.

 

Il semble que le patronna a convaincue le gouvernement de faire un cdi de projet vraiment là, on touche le fond. Un contrat a durée indéterminé de projet, est pas indéterminé ! Quand   on prend les gens pour des cons et que l’on l’assume pas a se point, le mot qui viens est minable, c.d.d.p aurait été plus claire et sur tout plus honnête, appelez un chat un chat. Je suis pas sur que l’honnêteté soit la vertu la plus partagé par les politique de France et de Navarre, pas plus quand Europe d’ailleurs.

 

D’ailleurs a propos du champ social, la dernière petite manif de protestation a fini bien que très pacifiste par des cous de tonfa   et cous de matraque, pour les dirigeants syndical et les syndicalistes qui n’auraient pas encore compris, la situation, se n’est pas le tiers état qui est au pouvoir, mais les Tiers-istes !!!

 

Si la prise de conscience n’est pas plus claire et engagé, la situation va dégénérer et la violence utilisée contre le mouvement social…

 

La désobéissance, la grève, l’autogestion, l’autonomie ouvrière, ont prouvé leurs efficacité, sur tout la réflexion, l’anticipation et la stratégie sont des armes utilisé de tout temps et c’est bien une guerre social qui a était engagé par la bourgeoisie, contre le prolétariat.

 

Et il va falloir être a la auteur….

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *